Plan d’action pour une cohabitation équilibrée entre l’homme et le loup en Wallonie - EN TÉLÉCHARGEMENT

plan-loupa4-1
Gratuit
Temporairement épuisé

UNIQUEMENT DISPONIBLE EN TÉLÉCHARGEMENT (6,6 Mo)

0reader icon special en français

0reader icon special Auf Deutsch

 

 

Auteurs. Vinciane Schockert (ULiège-DEMNA), Violaine Fichefet (DEMNA), Alain Licoppe (DEMNA)

Résumé. La recolonisation naturelle de nos contrées par le loup, éradiqué à l’aube du 20e siècle, est en cours depuis quelques années. Le présent plan d’action, premier du genre en Wallonie, est un outil destiné à protéger l’espèce et à favoriser la cohabitation, sur notre territoire, entre le loup d’une part, et l’homme et ses activités d’autre part. Il propose une panoplie de leviers à activer afin de limiter les impacts qu’aura inévitablement l’établissement d’une ou plusieurs meutes, car il ne fait aucun doute que cet événement surviendra d’ici 2025 et que le loup reconquerra progressivement son aire de répartition ancienne malgré l’importante anthropisation du territoire. Dans cette perspective, il est utile d’en connaître davantage sur la biologie et le comportement du loup et d’identifier les difficultés de coexistence rencontrées chez nos voisins afin d’anticiper autant que possible les tensions qui surviendront en Wallonie, particulièrement en ce qui concerne la prédation sur les troupeaux ovins.

La première partie du plan d’action est consacrée à la synthèse des connaissances sur l’espèce loup : évolution de la répartition, régime alimentaire, domaine vital, démographie, dispersion des jeunes, statut de protection, pressions et menaces, etc.

La seconde partie concerne les actions prévues en Wallonie pour gérer la présence du loup au cours des cinq années à venir tant en termes de protection de l’espèce que de soutien à la cohabitation avec les acteurs de terrain. Dans cette optique, quatre objectifs opérationnels ont été visés : le suivi scientifique des individus de loup, la protection de l’espèce et la gestion de situations problématiques éventuelles, l’appui à la protection des troupeaux par le financement de mesures de prévention (moyens de protection temporaires et durables) et l’indemnisation des dommages, et enfin, la sensibilisation d’acteurs de terrain spécifiques ainsi que du grand public.

Pratique. 64 pages, Éd. SPW ARNE.

 

 

auf Deutsch